Bien être et respiration.

Nombre de personnes qui décident de prendre soin de leur corps ou de leur visage réalisent l’importance du mental dans leur Beauté et leur Bien être. Les exercices respiratoires sont un moyen simple et efficace de calmer un mental qui s’emballe, un stress et une confusion qui deviennent prépondérants.

Le souffle fait l’objet d’une littérature abondante que je vous laisse le soin d’explorer. Concrètement cependant, voici quatre exercices simples et éprouvés par quelques-uns d’entre nous avec efficacité, proposés par Andrew Weil, dans son livre Le corps médecin. Ces quelques exercices font partie d’une hygiène globale, mais suffisent aussi à ramener détachement et clairvoyance, quand les pensées, la subjectivité et les tensions ont pris le pas. Pratiqués régulièrement, au mieux chaque jour, ils aident efficacement à retrouver un repos intérieur et un bien être essentiel. Voici ci-dessous la transcription des exercices proposés par l’auteur :

1- Apprenez à connaître votre respiration.

Asseyez-vous, les yeux fermés, dans une position confortable. Concentrez-vous sur votre respiration, sans essayer de la modifier d’aucune manière. Suivez les mouvements du cycle respiratoire, vos inspirations et vos expirations, et essayez de percevoir le moment où les phases s’inversent.

Pratiquez cet exercice pendant plusieurs minutes. Votre but est simplement de vous concentrer sur votre cycle respiratoire et de l’observer.

Quels que soient les changements de rythme de votre respiration, même si vos expirations deviennent très brèves, continuez à les suivre.

Cet exercice est l’une des bases de la méditation, une méthode de relaxation et une façon d’harmoniser le corps, l’âme et l’esprit.

2- Débutez par l’expiration.

La respiration est continue, sans début ni fin, mais nous avons tendance à considérer que l’inspiration vient en premier dans le cycle. Je veux que vous essayiez d’inverser cette perception dans cet exercice, que vous pouvez pratiquer soit assis, soit couché.

De nouveau, concentrez-vous sur votre respiration et laissez le rythme se faire naturellement, sans tenter de le modifier. Mais, cette fois, essayez de ressentir l’expiration comme le début du cycle.

La raison d’être de cet exercice est que vous avez plus de maîtrise sur votre expiration parce que vous pouvez utiliser les muscles volontaires de vos côtes (les muscles intercostaux) pour expulser l’air de vos poumons, et ces muscles sont bien plus puissants que ceux qui permettent l’inspiration. Plus vous expulsez d’air et plus, automatiquement, vous en inspirez. il est important d’acquérir une respiration plus profonde; le meilleur moyen d’y parvenir est de considérer l’expiration comme le début du cycle, alors l’inspiration viendra toute seule.

3- Laissez-vous respirer.

Cet exercice est plus efficace si vous le pratiquez couché ou au réveil.

Fermez les yeux, les bras le long du corps, et concentrez-vous sur votre respiration, sans tenter de la modifier. A présent, imaginez qu’à chaque inspiration, l’univers vous transmet son souffle et vous le retire à chaque expiration. Vous êtes le récepteur passif de ce souffle universel. Tandis que l’univers vous pénètre, laissez sa respiration imprégner toutes les parties de votre corps, jusque dans ses moindres extrémités. Essayez de maintenir cette sensation pendant 10 cycles respiratoires.

Vous pouvez pratiquer ces trois premiers exercices aussi longtemps que vous le désirez, en ne dépassant pas 10 minutes. Mais surtout, faites-les tous les jours. […]

4- La respiration du soufflet.

Asseyez-vous confortablement, les yeux clos, le dos bien droit. Placez la langue dans la position yoga : le bout de la langue derrière les dents supérieures de devant, puis faites-le glisser vers le haut, jusqu’à ce qu’il repose sur la crête alvéolaire, le tissu mou entre les dents et la voûte palatine. Gardez cette position durant tout l’exercice […]

Maintenant, inspirez et expirez rapidement par le nez, en gardant la bouche légèrement close. L’inspiration et l’expiration devraient être brèves et de durée égale, et vous devriez sentir une tension musculaire à la base du cou, juste devant la clavicule, et au niveau du diaphragme (posez vos mains à ces endroits pour sentir le mouvement musculaire). L’activité de la poitrine devrait être rapide et mécanique, comme celle d’un soufflet en action […]. Essayez d’atteindre 3 cycles par seconde.

La première fois que vous réalisez cet exercice, ne dépassez pas 15 secondes, puis respirez normalement. Chaque fois que vous le répétez, augmentez la durée de l’exercice de 5 secondes, jusqu’à atteindre une minute pleine.

[…] Une fois que vous avez appris à faire « la respiration du soufflet », essayez de remplacer votre café de l’après-midi par ce remontant naturel. Je le trouve particulièrement utile quand je me sens fatigué au volant, sur l’autoroute. Plus vous la pratiquerez, plus vous ressentirez l’énergie qu’elle vous insuffle.

5- La respiration bien être.

Vous pouvez pratiquer cette technique assis, le dos droit, ou couché sur le dos, ou bien debout, ou encore en marchant.

Placez votre langue dans la position yoga pendant toute la durée de l’exercice. Expirez par la bouche de manière ample et audible. Fermez ensuite la bouche et inspirez calmement par le nez, en comptant (dans votre tête) jusqu’à 4. Puis retenez votre respiration en comptant jusqu’à 7. Enfin, expirez par la bouche comme précédemment, en comptant jusqu’à 8. Répétez le mouvement 4 fois. Si vous avez de la difficulté à expirer avec la langue en position yoga, essayez d’avancer vos lèvres pendant l’expiration : vous devriez rapidement trouver le « truc ».

Notez que l’important n’est pas la vitesse à laquelle vous faites cet exercice, mais le rapport entre les différentes étapes : 4, 7 et 8. Retenir votre respiration est l’étape la plus difficile, alors adaptez votre rythme en fonction de cette partie de l’exercice. Avec de la pratique, vous arriverez à ralentir vos mouvements respiratoires, ce qui est souhaitable.

Faites cet exercice 2 fois par jour. Après un mois d’entraînement, si cette technique vous convient, passez à 8 cycles 2 fois par jour.

|…] Ces 5 exercices sont une introduction aux façons d’utiliser votre respiration pour optimiser votre système réparateur[…].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *