Huiles essentielles et taches pigmentaires.

Un sérum aux huiles essentielles contre les taches d’âge.

Dans la rubrique Cosmétique Maison, les huiles essentielles peuvent nous venir en aide contre les taches pigmentaires liées à l’avancement en âge.Ces taches brunes apparaissent sur la peau et notamment sur les mains, lorsque nous vieillissons… C’est là aussi Monsieur Baudoux, des Laboratoires Pranarôm, qui nous propose une solution. Je l’ai testée avec succès sur des taches sur les mains. Pourquoi pas vous ?

J’ai mixé deux recettes, l’une donnée dans son livre L’Aromathérapie au quotidien et l’autre dans Pour une cosmétique intelligente. Monsieur Baudoux nous précise bien l’utilité d’une alimentation et d’une complémentation bien pensée en antioxydants, pour lutter contre l’oxydation cellulaire. En externe cependant, voici une préparation que vous pouvez vous faire chez vous, si vous êtes équipé, ou demander à votre pharmacien de vous la préparer. Les taches récentes ne semblent pas y résister. Les taches plus anciennes se sont éclaircies. Voici les Huiles Essentielles Chémotypées (HECT) de cette préparation et les Huiles Végétales (HV) qui permettent leur dilution, pour un total de 15 ml :

  • HECT Livèche racine 1 ml
  • HECT Céleri cultivé 2ml
  • HECT Carotte cultivée 1 ml
  • HECT Romarin CT Verbénone 1 ml
  • HECT Sauge officinale 1 ml
  • HV Nigelle 5 ml
  • HV Rose musquée du Chili 5 ml

Je n’avait pas de Livèche. J’ai mis 1 ml de Petit grain bigarade, qui apparait dans la seconde recette. Le petit grain bigararde est régénérant cutané alors que la Livèche semble plus drainante et donc très adaptée pour travailler sur des hyper pigmentations. Le Céleri cultivé draine également les toxines, participant à éclaircir la peau. De même que la Carotte cultivée, qui elle aussi débarrasse la peau de ses toxines. Le Romarin CT verbenone, grand régulateur hormonal, participe entre autres choses à son exfoliation, avec la Sauge officinale. L’huile végétale de Nigelle, antioxydant, tonifie et nourrit la peau, pendant que la Rose musquée du Chili participe à sa souplesse et à son élasticité. Mais on peut également utiliser une huile végétale de Noisette, par exemple, qui prévient la déshydratation et revitalise.

Je pense qu’il faut être prudent et n’utiliser cette préparation que le soir, surtout en période estivale. Le céleri, notamment, est signalé avec un risque de photosensibilisation, à ne pas employer, donc, avant une exposition au soleil.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *